Les Puch 125
Jean-Claude au guidon de sa Puch en 1955
Printemps 1956 : "Tonton Jean Claude" me fait faire un tour sur le réservoir de sa Puch... Un tour de 1 km probablement ! Je serai motocycliste pour la vie ! Ma première moto fut donc une Puch 125 SVS hors d'âge, avec cet embiellage si particulier à deux pistons et culasse toroïdale. Les deux carburateurs ne faiaient guère que doubler... la consommation, et chauffer les pots d'échappement au rouge si on s'en servait trop longtemps ! La vitesse ne dépassait jamais le 80, sauf en descente. Quant au "tansad", un simple cube de mousse durcie, il ne ravissait guère les passagères. C'est pourtant sur cet engin magique et tressautant que je fis monter mon premier "béguin"... Mais quelle joie que ces premiers virages en moto, et quelle belle manière d'apprendre le métier... Achetée en mai 1965, disparue en 1966 de sa belle fin.
1965-1966 Puch 125 SVS